Bougez votre souris
Découvrez l'EST
Découvrez l'OUEST
Rencontre avec l’architecte Patrick Blanchette

Rencontre avec l’architecte Patrick Blanchette

Dans l’optique de mettre en lumière les artisans derrière le projet ESTWEST, on s’est entretenu avec Patrick Blanchette, architecte chez Devimco depuis un peu plus de deux ans. Oeuvrant dans la profession depuis près d’une décennie, Patrick est un acteur de premier plan et a fait ses preuves dans le développement de projets de typologies résidentielles, commerciales et institutionnelles.

Patrick, racontez-nous un peu votre parcours.

« J’ai débuté ma carrière, il y a tout près de dix ans, chez DMA architectes à titre de concepteur en architecture. J’ai ensuite fait le saut du côté de la firme Menkès Shooner Dagenais LeTourneux Architectes où j’ai énormément appris et grandi. À titre de mentor, l’architecte Jean-Pierre LeTourneux a été un guide, une source d’inspiration pour moi, même à ce jour. Il a une vision de l’architecture riche et admirable et une grande compréhension de la profession. »

Quel est votre rôle dans le projet ESTWEST?

« Depuis les tous premiers balbutiements du projet, j’assure la direction artistique en travaillant activement aux stratégies de développement et de mise en marché de celui-ci. Au départ, mon équipe et moi travaillons à bien cerner à qui s’adresse le projet immobilier pour s’assurer qu’on propose un milieu de vie qui corresponde à ce qui est recherché ou ce à quoi les gens aspirent. Puis, on passe en mode création en regroupant toutes les inspirations design et architecturales; on crée l’histoire du projet – Le story telling. Sur un site chargé d’histoire comme celui du Square Children’s, il est primordial de respecter le patrimoine et la culture de celui-ci. C’est donc un projet porteur tant au niveau de ce qu’il apportera que de l’histoire que le site véhicule. »

Du côté du design, on parle beaucoup de l’inspiration de l’Orient versus l’Occident. Pouvez-vous nous en dire plus sur le sujet?

« Le nom le dit: ESTWEST est venu de l’idée où la rencontre entre deux extrêmes se crée. L’Est et l’Ouest, l’Orient et l’Occident, l’anglo et le franco. On aimait l’idée de la dualité qui joint ses forces, du lien qui se crée entre deux mondes distincts. Concrètement, la tour située du côté Est rappellera, notamment avec le choix de matériaux, l’aménagement et l’ambiance générale, les inspirations design propres à l’Orient, tandis que celle à l’Ouest sera un peu plus inspirée de l’architecture de l’ouest américain. On s’inspire du désert, des sillages, des mirages et de la chaleur. À ce stade-ci, on est d’ailleurs en train de compléter l’univers référentiel de la tour Ouest. C’est toujours riche de développer un projet qui témoigne de fortes dualités pour en arriver à sortir le meilleur des deux polarités. »

Vous dites que vous êtes encore en phase de présentation de projet. C’est un long processus! Ça fait combien de temps que vous travaillez sur ce projet-là?

« Depuis un peu plus de un an, en fait. Tout projet immobilier est un processus d’envergure. Quand on pense à toutes les étapes requises ainsi qu’aux délais qui sont parfois (souvent!) hors de notre contrôle, le calendrier s’échelonne sur plusieurs années. »

Où puisez-vous vos inspirations?

« L’inspiration est partout. Bien sûr, on voyage, on visite les salons et séminaires d’architecture à l’international, on lit beaucoup, on regarde ce qui se fait ailleurs. Mais c’est fou à quel point on peut trouver de l’inspiration dans son quotidien, aussi banal soit-il. Tout est propice à trouver de nouvelles idées. Parfois, une simple photo nous inspire; on y voit un espace, une texture ou une couleur.  Mais avant tout, je crois que c’est les gens qui m’inspirent le plus; comprendre leurs modes de vie, leurs aspirations et leurs cultures. Car après tout, c’est pour eux qu’on fait le projet! »

Pourriez-vous nous dire quelles sont les grandes tendances en matière d’architecture cette année?

« Je vois un grand retour à la sobriété, à l’équilibre et à une grande rigueur des compositions. Les dernières années ont été marquées davantage par des géométries complexes, des compositions libres, voire aléatoires ou fortement rythmiques. Mon œil est très porté vers les lignes stylistiques des années 60; c’était une période très forte de l’architecture, au Québec et à l’international. »

Dans le cadre de votre travail, est-ce qu’il y a un architecte qui vous inspire ou qui guide votre création?

« À commencer par Jean-Pierre LeTourneux. Je me rappelle le plaisir qu’on a eu à travailler ensemble. Sa culture est vaste et m’a souvent aidé à bonifier ma pensée conceptuelle. C’était très nourrissant et stimulant. À l’international, je m’oblige à aller voir les œuvres de Tadao Ando, Renzo Piano, Mies Van Der Rohe, Rafael Moneo, OMA et Zaha Hadid. Chaque architecte cherche une réponse à un problème donné. Parfois simples, parfois complexes, j’aime comprendre leurs pensées conceptuelles. C’est un processus excessivement inspirant et formateur de comprendre leurs processus. »

Un très grand merci à Patrick de nous avoir accordé ce moment et d’avoir mis en lumière ces différentes facettes du métier qui nous inspirent grandement!

 

SOYEZ LES PREMIERS À VOUS INSCRIRE

AcheteurInvestisseur

Je suis un agent immobilier

Studio1 chambre2 chambres3 chambresPenthouse

Vos informations

Je désire recevoir les nouvelles, invitations et promotions d'ESTWEST Condominiums.